in

Chaleurs chez la chienne : les informations utiles à connaître

Crédits : Pixabay

Il est normal de se poser de nombreuses questions sur les chaleurs chez la chienne. En effet, bien qu’on puisse croire que cela s’assimile aux règles chez la femme, cela n’a rien à voir.  Dans cet article, nous répondrons aux différentes questions que vous pouvez vous poser : âge d’apparition, fonctionnement, protections, etc.

À quoi correspondent les chaleurs chez la chienne ?

Contrairement aux idées reçues, les chaleurs chez la chienne ne correspondent pas du tout aux règles chez la femme. En effet, lorsque la chienne perd du sang, c’est qu’elle est entrée dans sa période féconde. La perte de sang est donc un moyen d’attirer les mâles afin qu’elle puisse être saillie puis fécondée.

chien brun
Crédits : Unsplash/ Jamie Street

Mais cela n’est pas si simple que ça. Les chaleurs chez la chienne se divisent en réalité en quatre phases successives qui durent en moyenne 3 semaines chacune :

  • Le pro-œstrus :  il s’agit du début des chaleurs. La phase dure entre 5 et 20 jours selon les races et les chiennes. Pendant cette période, la chienne attire les mâles, mais refuse l’accouplement.
  • L’œstrus : cette phase s’étend de 3 à 10 jours. C’est durant celle-ci que l’ovulation a véritablement lieu. Pourtant, la chienne n’est pas tout de suite féconde pendant cette période. Il lui faut environ 48 heures pour le devenir.
  • Le metœstrus aussi appelé diœstrus  : il correspond à la phase qui suit l’ovulation. Elle dure en moyenne 2 mois.
  • L’anœstrus :  il s’agit de la période de repos sexuel de  la chienne. Elle dure entre 4 et 5 mois en moyenne.

En ce qui concerne l’intervalle entre les chaleurs chez la chienne, à savoir ce qu’on appelle l’interœstrus, il varie selon plusieurs critères, mais est en moyenne de 6 mois. Certaines races de chiens ont des chaleurs plus régulières, à savoir tous les 4 à 5  mois. Aussi, les saisons, le climat, la prise de médicament, mais aussi l’entourage de la chienne peuvent influencer sur ces périodes.

 Les signes

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le fonctionnement des chaleurs chez les chiennes, vous vous demandez peut-être s’il existe des signes pour savoir si votre chienne est oui ou non en période de chaleurs. La réponse est oui ! Il existe divers signes physiques et comportementaux qui peuvent vous permettre de vous en apercevoir.

Les signes physiques

  • La chienne perd du sang
  • Sa vulve est gonflée 

Les signes comportementaux

  • Un changement de comportement : votre chienne peut devenir plus collante et câline que d’habitude, ou au contraire devenir agressive
  • Des tentatives de fugue
  • Une mauvaise entente avec les autres femelles, mais une bonne entente avec les mâles

L’âge des premières chaleurs

Comme pour pratiquement tout, l’âge des premières chaleurs chez une femelle varie d’une chienne à l’autre. Cela dépend notamment de sa race et de sa taille. Pour les races de petite taille, les premières chaleurs peuvent apparaître dès l’âge de 5 ou 6 mois, tandis que pour les races de très grande taille cela peut arriver jusqu’à 24 mois. Mais en moyenne, les chaleurs interviennent entre 10 et 12 mois. Il faut également savoir que les premières chaleurs passent généralement inaperçues pour les maîtres. En effet, la chienne perd très peu de sang et ne change généralement pas de comportement.

chien
Crédits : Unsplash/ Artem Sapegin

Les protections hygiéniques pour les toutous

Comme pour les femmes, il existe des protections hygiéniques pour les chiennes en chaleur. En effet, cela permet d’éviter que celles-ci tachent par inadvertance les meubles ou autres objets de la maison. Même si la femelle du chien perd généralement que très peu de sang durant ses chaleurs, il suffit qu’elle s’assoie pour abîmer son couchage ou encore canapé. Et c’est bien connu, le sang n’est pas des plus faciles à nettoyer. Vous pouvez donc opter pour un slip accompagné d’une protection jetable ou alors pour une couche jetable. Si vous optez pour l’une de ces solutions, n’oubliez pas de changer régulièrement de protection et surtout de les retirer pour laisser votre chienne faire ses besoins.

Vous en savez désormais plus sur les chaleurs de la chienne !

Sources : toutoupourlechien, auberdog

Vous aimerez aussi :