in

La cohabitation du chien et des enfants : 5 choses à savoir

Crédits : Mkovalevskaya/iStock
Rate this post

Avoir une vie de famille et un chien, c’est tout à fait possible ! Votre toutou est d’ailleurs un membre à part entière de votre foyer, ne l’oubliez jamais. Néanmoins, l’arrivée d’un chien à la maison cause de nombreux bouleversements. Si vous avez des enfants, ils seront sans doute ravis de l’accueillir et de jouer avec lui. Mais gardez en tête que vous ne pouvez pas laisser faire n’importe quoi, du côté du chien comme de celui des enfants. Afin que la cohabitation du chien et des enfants se passe bien, il y a certaines règles à suivre. 

1. Soyez toujours attentif

Il est déconseillé de laisser un enfant seul avec un chien, du moins au début. L’un pourrait adopter un comportement que l’autre ne comprendrait pas, et ce dans les deux sens. Par exemple, si votre chien n’apprécie pas un geste d’un enfant, il est susceptible de se rebiffer. De même, l’enfant pourrait ne pas comprendre que le chien le lèche ou lui « saute dessus », et cela peut générer des situations confuses. Ainsi, vous êtes en quelque sorte le médiateur de leur relation.

cohabitation du chien et des enfants
Crédits : LightFieldStudios/iStock

Il faut que vous puissiez intervenir au cas où les choses s’envenimeraient, afin d’éviter tout malencontreux accident. Vous avez pour rôle d’expliquer à vos enfants comment il doivent se conduire avec le chien. De l’autre côté, votre chien compte sur vous pour lui indiquer les bons et mauvais comportements qu’il adopte. La cohabitation du chien avec des enfants repose surtout sur l’équilibre et la cohérence de chacun.

2. Expliquez à vos enfants qu’ils doivent être doux et respectueux avec le chien

Vos enfants doivent à tout prix comprendre qu’ils n’ont pas le droit de forcer le chien à faire quoi que ce soit. Avant qu’ils ne se ruent sur lui pour le caresser, expliquez-leur qu’ils doivent rester calmes et posés, pour ne pas stresser leur nouvel ami. Ensuite, ils peuvent simplement amener leur main devant la truffe du chien et attendre de voir s’il est ouvert au contact. Un chien qui avance pour renifler la main sera très heureux de recevoir des caresses. Au contraire, s’il ignore totalement le geste ou se détourne, c’est qu’il vaut mieux le laisser tranquille.

Le chien a accepté que vos enfants le caressent ? C’est génial ! Toutefois, ils ne doivent pas s’y prendre n’importe comment. Observez avant tout à quel point votre boule de poils est ouverte au contact, puis montrez les bons gestes à vos enfants. Commencez par passer doucement la paume de votre main sur le cou, puis le dos, et enfin la tête si le chien est d’accord. Guider vos enfants est essentiel pour qu’ils comprennent bien comment se comporter avec un animal.

3. Instaurez des règles à ne jamais outrepasser

Même si vous remarquez que votre chien et vos enfants s’adorent, ce n’est pas pour autant qu’ils doivent passer tout leur temps ensemble. En effet, il y a des moments où vos enfants ont pour obligation de laisser le toutou tranquille :

  • Le premier est lorsque c’est l’heure de son repas. Un chien aime manger dans le calme et vos enfants risqueraient de l’embêter. Dites-leur d’attendre qu’il ait terminé avant de le solliciter.
  • Le deuxième moment où un toutou a besoin de tranquillité est quand il se repose dans son panier. S’il s’y rend, c’est parce qu’il sait que c’est son coin à lui, où il peut se reposer. Vos enfants ne doivent donc pas l’embêter lorsqu’il essaye de faire une sieste ou qu’il souhaite se remettre d’une bonne promenade.
chien panier cohabitation chien enfants
Crédits : @charlesdeluvio/Unsplash

4. Ne laissez pas votre chien aller dans la chambre des enfants

Ce n’est qu’un conseil, mais il est préférable que votre chien n’ait pas accès à certaines pièces, comme la chambre des enfants. Ces derniers ont également le droit d’avoir leur petit havre de paix et de jeu. De plus, le chien pourrait leur dérober des jouets, prenant cela pour du divertissement, tandis que vos enfants ne seraient pas contents. Sachez également que votre chien ne va pas forcément écouter leurs ordres, car son maître c’est vous. Au final, tout cela pourrait créer des tensions qu’il vaudrait mieux éviter.

Enfin, vous ne pouvez pas être sur tous les fronts ! Si vous êtes occupé(e) et que vous savez que vos enfants sont dans leur chambre, vous aurez l’esprit plus tranquille. Au contraire, si vous avez du temps libre, vous aurez l’occasion de passer des moments privilégiés avec les enfants et avec le chien. Que vous donniez de l’attention à tout le monde est primordial pour éviter la naissance de jalousie.

5. Bannissez les jeux de bagarre

Vos enfants et votre chien s’amusent comme des petits fous, à l’intérieur comme à l’extérieur. Cette vue vous réjouit, mais restez tout de même sur vos gardes. Il vaut mieux que les enfants jouent avec le chien en se servant des jouets de ce dernier. En effet, s’ils s’amusent à l’exciter « à mains nues », cela pourrait vite déraper ! Surtout si vous avez des enfants en bas âge. Même si faire mal n’était pas dans les intentions de votre chien, des jeunes enfants auraient du mal à le comprendre, et pourraient ensuite avoir peur des chiens. Ainsi, expliquez à vos enfants qu’ils doivent jouer avec des peluches, une balle… un objet qui est fait pour défouler le toutou, en somme ! S’ils veulent le caresser, ils doivent attendre qu’il se soit apaisé.

chien enfant caresse cohabitation chien enfants
Crédits : Annie Spratt/Unsplash

Pour la cohabitation du chien avec les enfants, misez sur la sécurité avant tout. Une fois que votre chien et vos enfants se connaîtront mieux, vous pourrez vous montrer plus souple sur certains points, tout en restant vigilant(e). Votre vie de famille n’en sera pas moins un vrai bonheur ! 

Source

Vous aimerez aussi :

Accueillir un chien : 6 conseils à ne pas négliger !

Votre chien vous aime : 10 signes qui montrent son amour pour vous

Conseils et astuces pour choisir le nom de votre chien