in ,

Comment agir lorsque mon chien est victime d’une intoxication ?

Crédits : igorr1 / iStock

En cas d’intoxication alimentaire chez le chien, une consultation chez le vétérinaire en urgence est la solution à envisager en priorité. Mais comment savoir si votre chien s’est intoxiqué si vous ne l’avez pas vu faire ? Découvrez dans cet article les différentes causes possibles d’une intoxication, les symptômes qu’elle engendre et la réaction à adopter dans cette situation.

Quelles peuvent être les causes d’une intoxication ? 

Chien qui regarde d'en bas car il a mangé une tablette de chocolat
Crédits : Sonja Rachbauer / iStock

Malheureusement chez le chien, les causes d’intoxication sont très nombreuses. Par exemple, lors d’une promenade, votre toutou peut ingurgiter une plante toxique, comme les narcisses ou le laurier. Dans le cas où vous observeriez votre chien manger une plante que vous ne connaissez pas, n’hésitez pas à en récupérer un échantillon pour le porter à votre vétérinaire. Au quotidien, votre animal peut également être en contact avec un produit chimique comme des produits ménagers, de l’insecticide ou encore du désherbant. D’autres intoxications courantes sont l’intoxication à l’antigel, à la mort-aux-rats, mais aussi au cannabis !

En plus de ces produits, il faut savoir que de nombreux aliments que nous consommons quotidiennement sans aucun problème peuvent être très nocifs pour les chiens. On ne cesse de le répéter, mais même si votre chien en raffole, le chocolat peut être un poison ! Évitez donc de lui en donner. Ensuite, les aliments de la famille des Allium (oignon, ail, poireau, etc.) contiennent beaucoup d’organo-sulfoxides et sont donc très nocifs pour les chiens. La pomme de terre contient quant à elle de la solanine qui est très toxique pour les canidés. Enfin, le raisin ne doit également pas être donné à un chien, car il est néfaste pour sa santé. 

Cette énumération d’aliments et de produits n’est évidemment pas exhaustive, il existe encore de nombreuses autres causes possibles d’intoxication. 

Comment savoir si votre chien est victime d’une intoxication ? 

Labrador malade sous un plaid avec thermometre
Crédits : fotoedu / iStock

D’une manière générale, les symptômes d’une intoxication alimentaire sont assez similaires à ceux d’une gastro-entérite. Le chien peut donc être victime d’une perte d’appétit, de maux de ventre, de diarrhée, de vomissements, d’une hyper-salivation, ou encore de fièvre. Toutefois, il existe également des symptômes plus impressionnants comme les tremblements, les convulsions, mais aussi le coma qui survient uniquement dans les intoxications les plus graves. Les symptômes d’une intoxication apparaissent généralement entre 30 minutes et 3 heures après l’ingestion de l’aliment  ou du produit toxique.

Comme l’intoxication ressemble fort à une gastro, il faut donc être extrêmement vigilant lorsque votre toutou commence à manifester certains de ces symptômes. D’ailleurs, la présence d’un seul de ces signes cliniques peut indiquer une intoxication alimentaire. Pas de panique cependant, l’idée n’est pas que vous vous mettiez à angoisser si votre chien vomi une fois. Tous les chiens qui vomissent ne sont pas victime d’intoxication et il arrive que votre toutou soit simplement un peu malade. Toutefois, au moindre doute, emmenez-le le plus rapidement possible chez votre vétérinaire. 

De quelle manière agir si votre chien victime d’une intoxication ?

Chien chez le vétérinaire en train de se faire osculter
Crédits : Kerkez / iStock

Le premier conseil que l’on pourrait vous donner est de consulter au plus vite votre vétérinaire. Tout d’abord parce qu’il pourra diagnostiquer si votre chien est réellement victime d’une intoxication, mais aussi parce qu’il est le seul à détenir le matériel adéquat pour ce genre de situation. Si vous ne pouvez pas vous y rendre immédiatement, contactez-le par téléphone afin qu’il puisse vous guider. 

Toutefois, si vous n’avez ni la possibilité de vous rendre à la clinique ni de contacter votre vétérinaire dans l’immédiat, voici un second conseil : n’essayez surtout pas de faire vomir votre chien ! En effet, certains produits sont tout aussi dangereux à l’ingestion qu’à la régurgitation et pourraient donc le brûler. C’est pourquoi il faut à tout prix éviter de le faire vomir, sauf dans le cas exceptionnel où vous êtes absolument sûr de ce qu’il a ingurgité. Par exemple, si vous aviez laissé une tablette de chocolat traîner sur la table basse et que celle-ci a disparu, cela ne risque pas de brûler votre chien. Il faut toutefois savoir que faire vomir un chien c’est également prendre le risque de l’étouffer si cela se passe mal… 

Dans tous les cas, si vous savez quel produit a causé l’intoxication de votre chien, gardez à tout prix un échantillon ou bien l’emballage de celui-ci. Il permettra à votre vétérinaire de savoir comment prendre en charge l’intoxication de votre toutou.