in

L’intoxication au cannabis chez le chien

Credits : Rexmedlen /Pixabay

L‘intoxication au cannabis est un problème de plus en plus fréquent chez le chien. Il s’agit de l’animal de compagnie le plus touché par ce phénomène. On vous explique l’essentiel à savoir. 

Le cannabis

Le Cannabis, ou chanvre, est un genre de plantes originaires d’Asie. Il contient une ou plusieurs espèces selon les classifications : C. sativa, voire C.indica et C. ruderalis. Ces végétaux sont couramment utilisés en tant que drogue récréative. Ils ont également un usage médical dans certains pays où les docteurs peuvent en prescrire.

Le principal constituant psychoactif du cannabis est le THC (Δ-9- tétrahydrocannabinol) qui se situe surtout dans les fleurs et les feuilles. Il se fixe à des récepteurs qu’on retrouve en grande quantité au niveau du cerveau.

Comment un chien peut-il s’intoxiquer ?

Les chiens s’intoxiquent soit en inhalant des fumées de cannabis, soit en ingérant des produits en contenant. Il peut s’agir de médicaments, de drogues (fleurs séchées, barrettes de “haschich”, joints…) ou de produits dérivés. Par exemple, de nos jours, il y a de plus en plus de gâteaux fabriqués avec du cannabis. Cela augmente considérablement le risque d’intoxication chez le chien, car ces produits sont bien plus alléchants. La dose toxique est de 50 à 100 mg/kg de plante entière ingérée. Quant à la dose mortelle, elle est de 3 g/kg de THC. Toutefois, cela peut varier.

intoxication au cannabis chez le chien
Crédits : Creative-Family / iStock

Les symptômes en cas d’intoxication au cannabis chez le chien

En général, ils apparaissent 5 à 10 minutes après l’inhalation, ou 30 minutes à 3 heures après l’ingestion. Le chien peut alors présenter différents signes :

  • Fatigue, position couchée sur le flanc (ou hyperexcitation dans certains cas).

  • Baisse de la température corporelle (ou élévation).

  • Ralentissement de la fréquence cardiaque (ou élévation).

  • Vomissements, hypersalivation.

  • Augmentation de l’appétit.

  • Dilatation des pupilles.

  • Sensibilité exacerbée (hypersensibilité visuelle, auditive, olfactive, tactile…)

  • Altération du comportement (ex : errance, vocalisations, agressivité)

  • Pertes d’équilibre et incoordination lorsque l’animal essaie de marcher. Plus rarement, il peut aussi développer des tremblements, des convulsions, voire un coma.

Cependant, aucun cas de décès n’a été rapporté chez le chien.

Comment se passe le diagnostic ?

Le diagnostic repose sur les symptômes, l’examen clinique et un historique en faveur d’une prise de cannabis. Certains propriétaires ne veulent pas l’admettre, toutefois c’est essentiel qu’ils parlent ouvertement pour que leur animal puisse être pris en charge correctement.

intoxication au cannabis chien
Crédits : Gras Grün / Unsplash

Le traitement de l’intoxication au cannabis chez le chien

En cas d’ingestion récente, le vétérinaire donnera du charbon végétal activé à votre animal. Cela permet de limiter l’absorption de la drogue. Il est également possible de lui donner des laxatifs, voire d’effectuer un lavage gastrique s’il en a ingéré de grandes quantités.

Selon son état, le vétérinaire pourra aussi instaurer un traitement de soutien (ex : fluidothérapie, réchauffement, environnement calme et obscur), ainsi qu’un traitement symptomatique (ex : anti-vomitifs, anticonvulsivants).

Avec une prise en charge adaptée, le pronostic est très bon. Si le chien a inhalé de la fumée à proximité d’un utilisateur, il récupère en quelques heures en général. Par contre, en cas d’ingestion de cannabis, il récupère souvent en 24 heures (mais cela peut aller jusqu’à 3-4 jours s’il en a avalé de grandes quantités).

Vous aimerez aussi :

Le muguet : une plante toxique chez le chien

Donner du chocolat à son chien : est-ce dangereux ?

Les 10 aliments interdits pour votre chien !