in

Langage corporel du chien : 5 aspects à connaitre

Crédits: iStock
Langage corporel du chien : 5 aspects à connaitre
noté 3.5 - 6 vote[s]

S’il sait aboyer, votre chien ne sait cependant pas parler… en tout cas, pas de manière verbale. Mais d’autres moyens de communication existent, permettant à votre cher compagnon de se faire comprendre. L’un des plus significatifs est le langage corporel du chien, que nous allons tenter de décrypter ensemble.

1. Son attitude est neutre et attentive

Pour signifier l’intérêt qu’il porte à son environnement, le chien dresse ses oreilles et les fait pivoter, afin de percevoir les sons des alentours. Sa queue relevée et son regard fixe démontrent que tous ses sens sont en alerte.

Votre chien fait cela lorsqu’il se donne pour objectif de protéger un endroit ou une personne. Il s’agit en quelque sorte d’un état d’alerte.

2. Votre chien semble paisible

Lorsque votre ami à quatre pattes est particulièrement détendu et peinard, il vous le fait savoir à travers son attitude. Ses oreilles et sa queue ne montrent aucun signe d’alerte particulier. Sa gueule est ouverte et vous avez l’impression qu’il vous sourit, et ressentez de la tendresse dans ses yeux plissés : votre chien se sent très bien !

chien tranquille
Crédits : lunamasterx/Pixabay

S’il s’allonge sur le flanc ou sur le dos, c’est qu’il a totalement confiance en vous, car ce sont des positions où il se montre vulnérable. Les soupirs et les étirements sont aussi un gage de bien-être chez votre toutou.

Reproduire certains de ces gestes canins peut vous permettre d’apaiser votre chien :

  • Le bâillement signifie que la situation ne présente aucun danger, que tout va bien.
  • Plisser les yeux montre que vous souhaitez effectuer une approche amicale auprès de votre chien ou d’un chien que vous ne connaissez pas.
  • Détourner le regard afin de rompre un certain malaise ou de faire comprendre à un chien inconnu que vous ne lui voulez aucun mal.

3. Votre chien veut jouer !

Un chien qui veut s’amuser avec vous lève ses fesses vers le ciel, les pattes avant bien ancrées au sol et la gueule “souriante” ! Il peut également se faire remarquer en aboyant ou en vous apportant un jouet, qu’il voudra que vous lui lanciez. De même, il peut venir vous donner la patte afin d’attirer votre attention. Un chien content a aussi tendance à remuer la queue.

Lorsque vous avez fini de jouer, il est important de lui faire comprendre qu’il doit se calmer, afin de canaliser son énergie et de se reposer.

4. Votre chien se sent mal à l’aise

Dans certaines situations, il se peut que votre chien soit embarrassé. Observez s’il baille beaucoup ou s’il se lèche la truffe fréquemment. Cela signifierait que quelque chose ne lui plaît pas. En outre, s’il remue la queue ou détourne le regard lorsque vous le grondez, c’est simplement parce qu’il souhaite calmer la situation.

chien stressé
Crédits : MBurdich/Pixabay

De même, un chien anxieux le montrera en gonflant le dos, en baissant la tête et les oreilles, puis en mettant sa queue entre ses pattes. Votre rôle dans ce cas-là sera de l’aider à sortir de cet état d’angoisse en essayant de jouer ou de quitter cet environnement qui ne lui convient pas.

Enfin, un chien qui veut échapper au stress aura pour réflexe de s’enfuir. Laissez-le faire, car autrement il pourrait se montrer agressif, tant il se sentira piégé dans son malaise. Tentez sinon de l’emmener dans un endroit calme où il pourra se détendre.

5. Reconnaître un chien agressif…

Tout comme le chat, le chien peut hérisser les poils de son dos lorsqu’il est vraiment très mécontent et qu’il s’apprête à attaquer. Sa queue est droite et tendue. Il est aussi en mesure de grogner et de montrer les crocs. Enfin, le regard est fixe et les yeux sont ronds, grands ouverts en direction de la source d’agressivité. En guise d’intimidation, il se peut que le chien morde dans le vide.

Reconnaître ces signes du langage corporel du chien peut vous aider à sortir de situations houleuses, que vous soyez seul(e) ou avec votre chien.

Il s’agit ici de la base du langage corporel du chien, mais il est important que vous observiez bien votre compagnon. En effet, chaque animal est différent et a son propre caractère. Il disposera donc aussi de son propre langage corporel, qu’il ne tiendra qu’à vous de comprendre et d’étoffer !

Source

Vous aimerez aussi :

Queue du chien : 4 aspects à analyser pour comprendre ses émotions

Pourquoi mon chien hurle-t-il comme un loup ?

Les 5 ordres de base à apprendre à son chien