in

Les galgos : d’adorables lévriers martyrisés en Espagne

Crédits :Zbynek Pospisil

Connaissez-vous les Galgos ?

Les galgos, ce sont des chiens de race lévrier, utilisés en Espagne pour courir : que ce soit pour chasser le lièvre ou pour faire des courses avec des paris d’argent. Dès leur plus jeune âge, ils sont exploités, dopés, maltraités pour devenir les plus grands coureurs de tous les temps. Une fois que leur potentiel de course est épuisé, ou s’ils perdent une course, les plus chanceux sont laissés pour morts en forêt ou sur les voies publiques, d’autres sont aussitôt tués ou mis au mouroir.

Les propriétaires de ces chiens sont les galgeros. Lors d’une course, leurs chiens représentent leur honneur. S’ils perdent, ils déshonorent leur galgero et peuvent alors subir d’affreuses souffrances. Par exemple ? La “technique du pianiste”. Cela consiste à effectuer la pendaison du chien de manière à ce que ses pattes arrière touchent le sol afin de faire durer l’agonie.

chien levrier
Crédits :Maria Teresa Tovar Romero

Leur quotidien ?

Vivre enfermés avec des dizaines d’autres chiens dans un hangar. Être sous-alimentés, nourris exclusivement de pain sec. Violentés. Sortir pour courir, en course, à la chasse, ou enchainés sur un tapis de course jusqu’à épuisement. Sans nom ni signe d’individuation, ces chiens ne sont pas considérés par leurs propriétaires (les galgueros) comme des êtres sensibles et souffrants.

Que fait la loi ?

En France, la loi du 3 mars 1844 interdit l’utilisation des lévriers pour la chasse. Néanmoins, cette loi n’existe pas en Espagne. Et bien que la maltraitance animale n’y soit pas pour autant autorisée, les galgeros sont des personnes qui ont toute puissance face aux autorités policières. Ils s’inscrivent dans différentes classes sociales favorisées et n’hésitent pas à utiliser menaces et violences envers ceux allant à leur encontre, à la manière des mafias.

chien levrier course
Crédits : Simona Paciucci

Mille mercis aux associations

Bien qu’elles soient impuissantes face à ces trafics, des associations existent pour ces lévriers. Citons par exemple Lévriers sans Frontières qui sensibilise sur ce sujet et se bat pour l’interdiction de ces pratiques. Cette association oeuvre au sauvetage des galgos. Elle récupère de nombreux chiens victimes de cette maltraitance en Espagne, et les amène en France pour les placer en famille d’accueil ou à l’adoption.

Ces lévriers sont difficiles à placer à l’adoption à cause des grands traumatismes qu’ils ont subis. Ils sont souvent très craintifs des hommes, et sont amenés à fuguer. Ces chiens ont besoin d’espace pour se défouler, et de beaucoup d’amour et de patience pour faire confiance à l’humain. Adopter un chien ne se fait déjà pas sur un coup de tête, et un ancien galgo encore moins ! Si vous êtes intéressé, contactez l’association. Elle sera la seule à pouvoir évaluer objectivement si un galgo est fait pour vous, et que vous êtes fait pour un galgo !

Si vous avez été touché par ces chiens, l’association recherche constamment des financements pour continuer leurs actions. Une adhésion de 20 euros pour l’année l’aide précieusement !

 

chien levrier galgo
Crédit : Eulalie / Junior dans sa nouvelle famille ; un magnifique et adorable lévrier ancien galgo adopté.

Vous aimerez aussi :

USA : maltraiter un chien est désormais passible de 7 ans de prison. La France est à la traîne

Les chiens ont-ils des droits ?

Foxtrot, le chien humanitaire qui lutte contre le génocide des Rohingyas