in

Pomsky : tout savoir sur cette nouvelle race de chien

Crédits : Wikimedia Commons

Vous n’êtes sans doute pas passé à côté du phénomène du Pomsky. Cette nouvelle race de chien créée au début des années 2000 fait craquer la toile grâce à son physique plus que mignon. En effet, ce chien ressemble véritablement à un loup miniature. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le Pomsky : caractéristiques, caractères, coût…

1. Un croisement hors du commun

Si le Pomsky est si irrésistible, c’est parce qu’il tient son charme de deux magnifiques races, à savoir le Husky Sibérien et le Spitz nain, aussi appelé Loulou de Poméranie. L’objectif de se mélange de races de chiens était de concevoir un animal avec un physique de Husky, mais de petite taille. Le pari est réussi puisque cette race est à croquer ! Pour l’instant, le Pomsky n’est pas reconnu par la Fédération Cynologique Internationale. En revanche, il existe un Club européen du Pomsky depuis juin 2018. Celui-ci a pour but de formaliser des standards de cette race.

À l’heure actuelle, il existe différentes tailles de Pomsky. À savoir que plus le croisement est éloigné dans les générations, plus le chien aura de chances d’être de petite taille. Par exemple, un chien dont les deux parents sont Pomsky aura davantage de chances d’être petit comparé à un chien dont les parents sont un Husky et un Loulou de Poméranie. La taille de ces chiens varie ainsi entre 20 et plus de 40 centimètres au garrot.

2. Une star des réseaux sociaux

Si c’est chiens sont si célèbres, c’est surtout grâce aux réseaux sociaux, notamment aux États-Unis et au Royaume-Uni. Ces animaux ont énormément fait parler d’eux grâce à leur physique atypique que l’on peut assimiler à une peluche. Il faut cependant faire très attention à ce phénomène de mode, car les chiens ne sont pas des jouets. Il faut donc bien réfléchir avant de les adopter.

chiot Pomsky
Crédits : Flickr

3. Un chien au caractère tempéré

Comme pour le physique, le Pomsky est le croisement du caractère du Husky et du Spitz nain. Cela signifie qu’il a hérité des défauts et qualités de chacun. C’est bien pour cela que, contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, cette petite boule de poils a généralement un caractère bien trempé. À côté de cela, le Pomsky est très enjoué et aime particulièrement jouer avec ses maîtres. Comme les Spitz, il arrive que cet animal supporte mal les enfants et les autres animaux. En effet, il a besoin de calme et de beaucoup d’attention de la part de ses propriétaires. L’animal reste toutefois très docile et peut vivre sans problème en appartement.

4. Il a besoin d’une éducation ferme

Du fait de ses origines, le Pomsky est un chien primitif. C’est pour cela qu’il nécessite une éducation ferme dès le plus jeune âge. Bien évidement, ferme n’est pas synonyme de violence. Il s’agit d’apprendre à votre chien à adopter le bon comportement auprès des individus. Néanmoins, le Pomsky reste une race relativement facile à éduquer tant que l’éducation débute le plus tôt possible.

5. Des données encore indéterminées

La race de chien Pomsky est encore peu connue. En effet, étant donné le fait que peu de personnes possèdent un Pomsky, il est difficile de lui associer un caractère spécifique, mais aussi des préconisations qui lui sont bien adaptées. Si vous faites le choix d’adopter un chien de cette nouvelle race, il faut donc être très attentif afin de pouvoir répondre à ses besoins et respecter ses envies. Si vous éprouvez des difficultés à cerner votre toutou, nous vous conseillons de vous tourner vers un comportementaliste canin qui saura vous aider.

6. Un prix élevé

Il faut batailler pour réussir à adopter un chien Pomsky. En effet, il existe très peu d’élevages pour cette race. Si vous réussissez finalement à en trouver un, il faudra dépenser une certaine somme d’argent. La moyenne du prix d’un Pomsky est de 1 600 euros pour les mâles comme pour les femelles.

Source

Vous aimerez aussi :