in

Tout savoir sur la gestation et la mise bas chez la chienne

Crédits :thisislover / Istock
Rate this post

Comment savoir si votre chienne attend des petits ? Combien de temps dure la gestation ? Comment se déroule la mise bas ? Quels sont les signes avant-coureurs ? On vous dit tout !

La durée de la gestation

Chez la chienne, la gestation dure 56 à 72 jours à partir de la saillie (soit environ 2 mois). Quand on prend l’accouplement comme référence, l’intervalle est assez large car on connaît rarement la date exacte du début de la gestation (le moment de l’ovulation est une estimation et le sperme frais peut survivre 7 jours dans l’utérus de la chienne).

Pour suivre une gestation de manière plus précise, la meilleure méthode consiste à prendre le pic de LH pour point de référence (J-0). C’est une hormone qui augmente brutalement 24 à 72 h avant l’ovulation. La gestation dure environ 64 jours à partir du pic de LH.

Comment savoir si une chienne attend des petits ?

Différents outils permettent de poser un diagnostic de gestation :

  • L’échographie. C’est la meilleure technique. Elle peut se faire dès le 21ème jour de gestation (post pic de LH).

  • Le taux sanguin de relaxine. C’est une hormone produite par le placenta. Ce diagnostic peut s’effectuer dès 25-29 jours de gestation.

  • La palpation abdominale. On peut sentir des ampoules fœtales entre le 25ème et le 35ème jour. Puis, il y a une phase occulte où plus rien n’est palpable pendant une dizaine de jours. Pour finir, après le 45ème jour, le fœtus devient plus grand et sa palpation est alors possible.

  • La radiographie. Elle est utile à partir du 45ème jour, quand l’ossification du fœtus se met en place. La radio permet aussi de repérer des morts fœtales et certaines autres anomalies.

chienne gestante
Crédits : tbob /iStock

Le lien étroit entre la mère et son fœtus

L’embryon s’implante dans l’utérus environ 17 jours après la fécondation. Puis, le placenta se forme. Il permet des échanges entre le fœtus et sa mère. Cette dernière lui transfère de nombreuses choses essentielles : nutriments, oxygène, quelques anticorps pour le protéger contre des infections… De son côté, le chiot transfert ses déchets (ex : urinaires, CO2…) à sa mère afin qu’elle les évacue.

Le placenta a donc un rôle de nutrition, d’excrétion, de respiration, et de protection. Il produit également diverses hormones. Toutefois, cet organe n’a pas que des avantages. Il peut également transférer certains microbes, toxiques et médicaments de la mère à son chiot. Ce pourquoi il ne faut jamais donner de médicaments à une chienne gestante sans l’avis d’un vétérinaire.

Les signes montrant qu’une chienne va bientôt mettre bas

Ça y est, le jour J approche ! Mais comment le reconnaître ? Il y a des signes qui ne trompent pas :

  • Changement de comportement 12-24h avant la mise bas : la chienne s’isole, halète, tremble, devient agressive…

  • Des contractions utérines apparaissent 12-24h avant le part.

  • Chute de la température rectale : un degré en moins 8-24h avant la mise bas.

  • La lactation peut se déclencher 1 semaine avant le part (ou 1-2 jours avant si c’est la première fois que la chienne a une portée).

  • Chute du taux sanguin de progestérone (une hormone) 24-36h avant le part.

Comment se déroule la mise bas ?

Pour commencer, l’une des membranes fœtales (l’allantoïde) se rompt et cause un écoulement clair. La chienne a aussi d’intenses contractions utérines et abdominales. Elles permettent l’expulsion des bébés. Ces derniers sortent à 20 minutes d’intervalle en moyenne. La plupart du temps, le placenta est expulsé entre chaque chiot (il y a autant de placentas que de chiots).

La durée totale de la mise bas peut être très longue (6h en moyenne, 24h au maximum). Par la suite, la chienne aura des pertes verdâtres (lochies) pendant quelques semaines. Puis, tout reviendra dans la norme, à ça près que la famille comptera quelques petites têtes poilues de plus !

Mère et son chiot
Crédits : Jametlene Resp / Unsplash

Vous aimerez aussi :

Les différentes causes de la fausse-couche chez la chienne

Mise bas chez la chienne : les problèmes possibles (dystocies)

La grossesse nerveuse chez la chienne