in

Corgi : l’essentiel à savoir sur ce petit chien adorable !

Crédits : ipet photo/Unsplash
Corgi : l’essentiel à savoir sur ce petit chien adorable !
noté 5 - 1 vote[s]

On l’appelle également le Welsh Corgi. Originaire de Grande-Bretagne, ce petit chien extrêmement intelligent était à l’origine guide de troupeaux ! Sa petite taille n’enlève rien à son caractère vif et tenace. Envie d’en savoir plus sur ce toutou merveilleux ? Vous êtes au bon endroit ! 

1. Une race ancienne issue du Pays de Galles

Le Corgi serait le résultat d’un croisement expérimenté au Xe siècle. En gallois, son nom signifie “chien nain” en raison de son apparence courte sur pattes. Il était d’une grande aide et d’une compagnie agréable aux paysans. Sa vivacité d’esprit était particulièrement appréciée pour garder et orienter les troupeaux de vaches, de poneys ou même d’oies ! Les Anglais ont d’ailleurs tendance à le surnommer heeler, ce qui veut dire “talonneur”. En effet, le Corgi mordait au talon des bêtes qui refusaient d’avancer !

corgi deux chiens
Crédits : @anypots/Unsplash

2. Un physique proche de celui du renard

Les pattes du Corgi sont courtes, à l’inverse de son corps qui est plutôt long. Sa queue ainsi que ses oreilles font penser à celles du renard ! Ce trait est accentué par la couleur du pelage du Corgi, généralement fauve et blanc. Néanmoins, il peut également être noir, marron ou gris. Ses poils longs ou mi-longs sont faciles d’entretien : il suffit de les brosser régulièrement. Enfin, son museau fin et allongé ne fait qu’accentuer son petit air de goupil.

3. Un toutou sociable et sympathique

D’ordinaire proche de son maître, le Corgi fait un excellent toutou de compagnie. Il saura s’amuser avec vous et ne se montrera pas agressif avec les étrangers. À condition d’établir des règles, le Corgi s’entendra parfaitement avec des enfants ! Les autres animaux ne lui posent pas non plus de problème particulier si sa socialisation a été accomplie assez tôt. D’ailleurs, il est recommandé d’habituer votre Corgi à rester seul dès ses premiers mois. Son étonnante sociabilité le rend sensible à la solitude et donc à l’ennui.

corgi sociable
Crédits : ipet photo/Unsplash

4. Une intelligence hors du commun

Vous devrez vous montrer ferme durant l’éducation de votre Corgi. En effet, sa grande vivacité d’esprit peut le rendre têtu. Ainsi, rigueur et douceur doivent devenir vos maîtres-mots. Néanmoins, ce petit chien reste très ouvert aux séances de dressage que vous pourrez agrémenter de jeux pour son plus grand plaisir ! L’enjeu de l’apprentissage se base surtout sur la cohérence et la motivation. Votre Corgi, très attaché à vous, fera tout ce qui est en son pouvoir pour vous satisfaire.

5. Une adaptabilité déconcertante

Vous habitez à la campagne dans une grande maison ou en ville au sein d’un appartement ? Peu importe, car le Corgi sait se fondre dans son environnement comme le ferait un caméléon ! Le principal reste de satisfaire son besoin de dépense d’énergie en le promenant tous les jours. Lorsque vous avez du temps libre, pourquoi ne pas aller faire du sport avec lui ? L’agility et la conduite de troupeau lui correspondent parfaitement. S’il demeure une boule de poils sportive, le Corgi ne boudera pas les après-midi au calme et les séances de câlins.

corgi tente repos
Crédits : @coleito/Unsplash

6. Une santé robuste

En moyenne, la vie d’un Corgi s’étend jusqu’à 13 ans. Ce petit chien est très résistant et les cas de maladies héréditaires restent rares. Toutefois, quelques affections sont à relever. Son physique trapu et court sur pattes le prédispose à des problèmes de colonne vertébrale. Évitez ainsi de lui faire monter et descendre les marches d’un escalier trop fréquemment. De même, un chiot doit se ménager jusqu’à l’âge de 1 an pour que ses os se développent correctement. L’alimentation du Corgi doit rester équilibrée afin qu’il ne soit pas en surpoids. Enfin, les soucis oculaires touchent également les individus de cette race canine. La cataracte et l’atrophie progressive sont généralement dépistées au plus tôt.

7. Un coût d’acquisition raisonnable

Comptez au minimum 1000 euros pour adopter un Corgi provenant d’un élevage.

chiot corgi
Crédits : ipet photo/Unsplash

Source

Vous aimerez aussi :

Le clicker-training : une technique d’éducation efficace !

L’incontinence urinaire chez le chien : comment la gérer ?

5 bonnes raisons d’avoir un chien !