in

Tonte ou épilation : quelle technique privilégier pour le poil de votre chien ?

Crédits : iagodina / iStock

Savez-vous que vous pouvez faire épiler votre chien ? Pas de panique, il n’y aura pas de bandes de cire ou de pince à épiler ! La technique utilisée sur les chiens est tout autre, sinon vous pourrez aussi opter pour la tonte. Car oui, ces deux techniques sont bel et bien très différentes et n’ont d’ailleurs pas du tout le même rendu sur votre chien ni le même impact sur son poil. Alors c’est parti, on vous explique tout !

Pourquoi toiletter son chien ? 

Chien qui se fait nettoyer
Crédits : Chalabala / iStock

Au-delà du côté esthétique, et dans certains cas pratique, le toilettage a aussi un côté préventif pour la bonne santé du poil et de la peau de votre toutou.  En effet, au quotidien la poussière et la pollution se déposent sur la fourrure de votre compagnon. Cela ternit son poil et obstrue également les pores de sa peau. Malheureusement, si la peau de votre chien ne respire plus correctement, elle peut être plus facilement sujette à des infections : votre animal pourra alors souffrir de démangeaisons ou encore de dermatose. C’est pourquoi, même si vous ne souhaitez pas l’emmener chez le toiletteur, il est important de laver votre chien de temps en temps.

Quelles différences entre la tonte et l’épilation ? 

Chien toiletté qui pose
Crédits : chaoss / iStock

Un bon toiletteur vous proposera toujours la solution la plus adaptée au poil de votre animal. Pour certaines races l’épilation sera difficile alors qu’elle sera à privilégier pour d’autres races. Mais alors, quelles sont les différences entre la tonte et l’épilation ? C’est ce à quoi nous allons répondre immédiatement !

1- La tonte 

Réalisée à l’aide d’une tondeuse, cette technique très simple à mettre en pratique et totalement indolore pour l’animal n’est cependant pas la plus recommandée. Pourquoi ? Au moment de la repousse, le poil va avoir tendance à se ramollir et à onduler, voire friser. Si votre chien possède un joli poil raide, il pourra alors perdre sa texture. En plus de cela, la tonte a tendance à faire ressortir les défauts morphologiques de votre animal. Cette technique est donc à utiliser dans certains cas particuliers ou sur un chien aux poils vraiment très emmêlés. Enfin, veillez à ne jamais tondre un animal que vous souhaiteriez épiler par la suite. En effet, étant donné que la tonte altère la repousse du poil, l’épilation serait alors extrêmement douloureuse pour votre chien.

2- L’épilation

L’épilation est réalisée à l’aide d’un râteau (qui permet de dégrossir) et d’un trimmer (pour les finitions). Cette technique va permettre d’arracher le poil mort du pelage de votre chien afin de laisser apparaître le sous-poil. Cela va ensuite faciliter la repousse du poil sans le dénaturer. Quand elle est bien réalisée, l’épilation n’est pas douloureuse pour votre animal, bien que plus intense qu’une tonte sur certaines parties du corps. Elle dure également plus longtemps. En réalité, et contrairement à ce que l’on pense, la plupart des chiens doivent être épilés.

Comment savoir si mon chien doit être épilé ou tondu ?

Cocker qui se fait brosser les oreilles
Crédits : O_Lypa / iStock

Comme précisé dans le paragraphe précédent, la plupart des chiens peuvent être épilés. Toutefois, si vous n’avez aucune idée de la technique à privilégier sur votre chien, il suffira de demander conseil à votre toiletteur. 

Dans certains cas, on déconseille l’épilation sur un animal castré. En effet, en l’absence d’organes reproducteurs, les chiens ne fabriquent plus la même quantité d’hormones, ce qui a un impact sur leur pelage. Le poil va alors changer de texture, être moins brillant, devenir plus mou et par conséquent ne plus partir aussi facilement lors de l’épilation. Cette technique peut ainsi devenir très douloureuse pour le chien. Toutefois, chaque cas est unique, alors n’hésitez pas à en discuter en amont avec votre toiletteur. Vous pouvez lui présenter votre chien pour en discuter, il pourra constater l’état de son poil et vous dira quelle est la meilleure technique à employer. D’une manière générale, si vous avez un chien à poil dur, il devra certainement être épilé. Les races à poil dur sont par exemple, le Cairn Terrier, le Cavalier King Charles, le Scottish Terrier, le Westie, le Fox Terrier, le Teckel à poil dur, le Yorkshire etc. Il en existe encore de nombreuses autres ! 

Alors la prochaine fois que vous emmènerez votre toutou chez le toiletteur, n’hésitez pas à lui demander de privilégier la meilleure technique pour conserver toute la splendeur du poil de votre chien. Il serait dommage de se retrouver avec un Westie ou un Cavalier King Charles frisé, non ?